rabotage de la prostate
Santé

Tout savoir sur le rabotage de la prostate et ses implications

À partir d’un certain âge, l’homme commence par être sujet à plusieurs problèmes de santé, dont les troubles de la prostate. Ce dernier qui est considéré comme un mal assez récurrent peut donner lieu à une intervention chirurgicale comme le rabotage de la prostate. Libellée de la sorte, cette technique médicale peut donner froid dans le dos. Alors qu’elle est en réalité moins flippante qu’elle n’y paraît. À travers le présent article, il vous est proposé de partir à la découverte de la pratique médicale qui est qualifiée de rabotage de la prostate.

Rabotage de la prostate : qu’est-ce que c’est concrètement ?

Déjà, il faut savoir qu’un rabotage de prostate est une intervention médicale qui est pratiquée par le médecin spécialiste de la chirurgie. Cette opération a pour principal but de soulager un patient qui présente des affections liées à sa prostate. De façon plus spécifique, le rabotage dont il est question cible essentiellement une hypertrophie bénigne ou un adénome se rapportant à la prostate.

Il s’agit d’un procédé, qui, par le biais d’un appareil médical dédié, consiste en la vaporisation ou au retrait de la portion de la prostate entourant l’urètre. En terme technique, on parlera d’une résection endoscopique se rapportant à la prostate. Pour cette intervention, il peut être mis à contribution une hospitalisation comprise entre quatre et sept jours selon le volume de la prostate.

Lisez aussi cet article  Ventre qui gargouille et selle jaune : pourquoi et que faire ?

Quand le rabotage de la prostate est-il nécessaire ?

Avant d’aborder cet aspect du sujet, il est important de préciser que cette opération chirurgicale fait partie des mesures les moins radicales dont il est fait usage pour le traitement de certaines catégories d’affections. Cela étant dit, le rabotage de la prostate est ordinairement de mise pour les hommes dont les hypertrophies prostatiques sont source de troubles urinaires.

Dans une autre mesure, ce procédé pourrait s’imposer comme une solution préventive afin de réduire au maximum les risques pour un patient de développer le cancer de prostate. Vous l’aurez compris, le rabotage de la prostate se fait dans une logique de recherche du bien-être de la prostate.

rabotage de la prostate

Le rabotage de la prostate engendre-t-il des effets secondaires ?

En dépit du soulagement qu’il puisse être tiré de la pratique du rabotage de prostate, il faut reconnaître qu’il engendre un certain nombre d’effets secondaires. C’est d’ailleurs le cas avec la majorité des interventions chirurgicales existantes.

En ce qui concerne les effets secondaires du rasage de la prostate, ils peuvent être classifiés en deux catégories, dont les effets normaux et les effets sévères. En effet, il n’est pas rare de constater quelques effets habituels pendant les jours qui suivront l’intervention. Il s’agit notamment de l’incontinence urinaire, du changement de couleur de l’urine (rouge), de la perte de poids et de bien d’autres effets du même genre.

Relativement aux effets secondaires sévères du rabotage de la prostate, vous remarquerez des signes d’essoufflement, une toux irritative, une fièvre, des douleurs au niveau des jambes. Il peut aussi s’agir de difficultés de miction, d’urine malodorante ou d’une impression de pesanteur.

Lisez aussi cet article  Qui s’occupe de la rémunération de SOS médecin ?

Dès lors que vous remarquez l’un ou l’autre de ses effets juste après avoir subi une opération de rabotage de la prostate, il est recommandé que vous fassiez un détour chez votre médecin traitant. De la sorte, il pourra vous prendre en charge et vous indiquer la conduite à tenir.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *