Actualité

Quel CBD est le plus proche du THC?

Le monde du cannabis est tout un univers rempli de confusion et d’interrogations. La plante du cannabis ne cesse de fournir des centaines de composés qui, en fonction de leurs propriétés bioactives, sont regroupés en deux principales catégories notamment les terpènes et les cannabinoïdes. Dans cette dernière catégorie nous retrouvons le Tétrahydrocannabinol (THC) et le Cannabidiol (CBD) qui sont les plus courants. Quels sont les éléments qui constituent les différences entre ces molécules? Quel CBD se rapproche le plus du THC.

Différences entre CBD ET THC

Les différences notoires qui existent entre ces deux molécules se trouvent au niveaux de leurs structures chimiques de leurs effets sur l’organisme sans oublier une différence très importante et non négligeable qui est la notion de légalité.

Structure chimique

Structure chimique du THC

La molécule THC est composée de 21 atomes de carbone, de 30 atomes d’hydrogène et de deux atomes d’oxygène. Son hydrosolubilité est nulle. Cependant la structure chimique du THC est d’une densité permettant de détecter sa présence dans l’organisme plusieurs jours après sa consommation.

Structure chimique du CBD

Le CBD tout comme le THC possède 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et deux atomes d’oxygène. Cependant, le CBD possède les propriétés d’un inhibiteur du CYP1A2, CYP2B6. Le CBD a besoin d’environ trois jours pour être évacué complètement de l’organisme de l’Homme. Son évacuation se fait par le sang. Le CBD est fortement lipophile.

Lisez aussi cet article  Les signes d’un homme amoureux en secret : Top 5

Les effets sur l’organisme

Les effets du THC

La prise du THC provoque des effets psychoactifs. Le THC agit directement sur le système récepteur de l’organisme provoquant une réaction vive et permet à son sujet de planer et d’être hors de contrôle. C’est le cannabinoïde dont la prise crée une dépendance. Le THC possède également des effets médicamenteux. Dans ce cas, il doit faire l’objet d’une prescription médicale par un médecin traitant.

Les effets du CBD

Le CBD a un effet thérapeutique sur l’organisme humain. En effet, le CBD intervient pour calmer les douleurs du système nerveux. Il limite les risques d’angoisses. Le CBD a un effet non psychoactif sur l’organisme. Il n’entraîne pas une dépendance à sa consommation.

La légalité du THC et CBD

Il est important de chercher à parler de la légalité de ces deux substances. La légalité du CBD est reconnue dans certains pays. Après analyse des effets de chaque substance, des pays ont rendu légal l’usage du CBD au détriment du THC. Pour le simple fait que le CBD est exempt de toute toxicité et n’entraîne aucune dépendance chez le sujet qui le consomme, la France, la Suisse et bien d’autres pays ont autorisé sa commercialisation.
En ce qui concerne, les effets psychoactifs du THC, son utilisation reste et demeure illégale. Le THC est toxique et entraîne une dépendance notoire.

Le CBD le plus proche du THC

Le THC et le CBD sont des cannabinoïdes. La consommation de ces deux molécules agit différemment sur l’organisme humain. Le THC a un effet psychoactif tandis que le CBD possède un effet non psychoactif. La structure chimique des deux molécules contient les mêmes atomes, mais la disposition et l’équation bilan des substances chimiques sont différentes. Les deux molécules interagissent avec différents récepteurs de l’organisme. Le THC préfère agir avec les récepteurs au niveau du cerveau alors que le CBD agit sur les récepteurs se trouvant au niveau du corps.
La différence fondamentale entre le THC et le CBD se situe également sur la légalité. En effet, le THC est strictement proscrit. Tous les produits pharmaceutiques contenant du THC sont autorisés seulement si le taux de THC est inférieur ou égal à 0.2%. En revanche le CDB est reconnu comme un complément alimentaire à cause des innombrables bienfaits.
Selon les experts autrichiens spécialisés dans les analyses de la plante de cannabis et de ses produits dérivés, le ratio CBD/THC le plus élevé observé à ce jour est de 33/1. Cela signifie qu’une plante contenant 1% de THC contiendra au maximum 33% de CBD. </span
Quand le taux maximum de THC autorisé en France est inférieur à 0,3%, le taux de CBD naturellement présent dans la plante ne dépasse pas 11%. Il existe des pratiques qui consistent à vendre des fleurs de CBD ayant un taux de THC supérieur à 0,3%. Le produit est classé comme un stupéfiant et donc illégal.
En Suisse, le taux maximal de THC autorisé dans la plante de cannabis et ses produits dérivés est de 1%, ce qui permet naturellement d’y retrouver des taux de CBD pouvant atteindre 20% à 25% pour les meilleures variétés. Si ces produits peuvent être de très bonne qualité, ils sont malheureusement illégaux en France.

Lisez aussi cet article  Les différents types de trottinettes électriques

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.