paucisymptomatique
Santé

Paucisymptomatique : quelles informations peut-on recenser sur cet état ?

Afin de détecter le stade d’une maladie chez un patient atteint d’un mal donné, il est important de vérifier les différents symptômes présentés par ce dernier. C’est grâce à ceux-ci qu’il sera possible de déterminer comment lui permettre de guérir rapidement. Parmi les stades que peut présenter une personne malade figure l’état paucisymptomatique. Dans cet état, l’individu présente peu de signes visibles de la maladie. Mais cela ne le rend pas moins porteur d’une quelconque pathologie. Découvrez-en davantage sur le sujet dans cet extrait.

Cas d’enfant paucisymptomatique pour une infection au coronavirus

La COVID19 est une maladie infectieuse qui touche différentes catégories d’individus au sein de la population. C’est le cas notamment des enfants. En effet, il arrive que certains d’entre eux ne présentent que de très légers symptômes de la maladie.

Ainsi, ceux-ci sont alors sujets à des toux sèches, une fièvre en dessous de 37,5°, une faible sensation de fatigue générale ou encore une petite grippe. Ces différents symptômes, aussi évocateurs qu’ils soient, passent dans la plupart des cas complètement inaperçus auprès des parents compte tenu de leur faible manifestation. L’enfant est ainsi dans un état paucisymptomatique, mais bien positif à la maladie.

Parfois, la positivité à la covid19 chez les enfants paucisymptomatiques se retrouve dans l’urine, au niveau des fèces ou sur un prélèvement conjonctival. Dans ces conditions, il est donc difficile de vous rendre compte de l’état de santé réel de votre enfant à moins d’être extrêmement attentif aux détails.

Lisez aussi cet article  Rupture d’anévrisme et chance de survie : Tout savoir

Chaque parent se doit alors de faire attention aux petits signes de faiblesse que peut présenter sa progéniture afin d’éviter l’apparition chez celle-ci d’une forme grave de la COVID19.

Mère allaitante présentant une forme paucisymptomatique de la Covid19

Eu égard à la propension du coronavirus à se répandre très facilement, certaines mères atteintes de formes paucisymptomatiques de la maladie se sont montrées très réticentes à l’idée de continuer à allaiter leur enfant.

Toutefois, il a été démontré par bon nombre d’experts scientifiques que le présent virus ne peut en aucun cas passer au travers du lait maternel pour atteindre l’enfant. Ce qui revient à dire donc que toute mère paucisymptomatique de la Covid19 peut poursuivre l’allaitement de son bébé.

Cependant, celle-ci étant toujours contagieuse, l’allaitement doit se faire dans le respect des mesures strictes de protection. La mère devra porter un masque de même qu’une blouse qui sera changée pour chaque tétée. Elle devra également se laver soigneusement les mains, régulièrement, nettoyer et désinfecter ses mamelons et à nouveau se désinfecter les mains au moment de prendre son bébé dans ses bras.

paucisymptomatique 1

Tuberculose disséminée paucisymptomatique

Encore connu sous le nom de tuberculose miliaire, c’est une forme de tuberculose qui survient lorsqu’une multitude de bactéries effectuent des migrations dans le sang et s’étendent à l’organisme tout entier.

Les symptômes de cette affection peuvent s’avérer vagues et très difficiles à déceler. Ils comprennent entre autres :

  • fièvre ;
  • malaise généralisé ;
  • difficultés respiratoires ;
  • diminution du poids ;
  • frissons, etc.

Par ailleurs, une fois que cette dernière atteint votre moelle osseuse, une sévère anémie peut rapidement se déclencher, de même que d’autres anomalies sanguines semblables à une leucémie.

Lisez aussi cet article  Abcès dentaire joue gonflée pour combien de temps ?

Pour venir à bout de ce mal, plusieurs traitements peuvent être utilisés. Vous pouvez ainsi recourir à des antibiotiques, des corticoïdes et dans certains cas plus graves à la chirurgie.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *