Actualité

Dark : la première série allemande de Netflix comparée à la série Stranger Things

Avec l’arrivée de Dark, la première production allemande de Netflix, les comparaisons avec « Stranger Things » se sont multipliées. Cependant, il serait réducteur de considérer Dark comme une simple copie de la série des frères Duffer. Cette série allemande offre une expérience unique et captivante, suscitant un engouement bien mérité. Voyons ensemble de quoi il en retourne avec cette série.

Des similitudes intrigantes, mais des différences marquantes

Dans la pittoresque petite ville allemande de Wilden, une série de disparitions mystérieuses déstabilise la communauté. Le lycéen Erik Obendorf s’est volatilisé après un entraînement, tandis que Mikkel, un garçon de 12 ans, a disparu sans laisser de traces. Ces événements rappellent étrangement les prémices de Stranger Things, avec son ambiance rétro des années 80 et son groupe d’enfants et d’adolescents au cœur de l’intrigue.

Cependant, les similitudes s’arrêtent là, car Dark se démarque instantanément par son atmosphère sombre et déprimante. Dès les premières images, nous sommes plongés dans un monde d’ombres inquiétantes, de visages préoccupés et de dangers dissimulés dans tous les recoins. Les influences de Spielberg sont absentes, laissant place à une esthétique unique.

Un début ambitieux avec des enjeux à relever

Malgré un premier épisode qui peut sembler écrasant avec ses informations, ses personnages et ses univers multiples, Dark récompense ceux qui font preuve de patience et d’attention. La série demande un investissement total de la part des spectateurs, les incitant à rester concentrés et à ne pas manquer les détails cruciaux disséminés tout au long de l’intrigue.

Lisez aussi cet article  Carrefour espace client : comment s’y connecter ?

Cependant, il reste à voir si les sept épisodes restants parviendront à maintenir l’ambiance singulière et la thématique du deuil, sans se perdre dans des trames cryptiques qui pourraient rappeler les frustrations causées par la série Lost.

Dark est elle inspirée de la série Stranger Things ?

Ce thriller fantastique rappelle indéniablement « Ça », « Twin Peaks » ou encore « Stranger Things », et pourtant, Dark ne s’est pas inspirée de la série des frères Duffer.

Selon Bo Odar, la popularité croissante des années 1980 dans les médias est due à une génération de réalisateurs qui ont grandi derrière la caméra : “Quand on pense à « Çà » , on se demande pourquoi maintenant ? Après des années d’attente, pourquoi est-ce arrivé maintenant ? Je pense simplement que les réalisateurs d’aujourd’hui ont grandi dans les années 1980.”

Jantje Friese, scénariste de la série, insiste sur l’influence de Stephen King qui se manifeste clairement dans les deux œuvres : “Comme moi, les frères Duffer ont certainement lu King. Mais je pense aussi qu’on peut voir dans Stranger Things l’empreinte de Spielberg, tandis que chez nous, Lynch est davantage mis en avant.

« Nous avons commencé la production de la série avant la sortie de Stranger Things. Cela peut sembler surprenant, mais nous n’avions pas vu le travail des frères Duffer pendant l’écriture », ont expliqué les créateurs Baran bo Odar et Jantje Friese à Numerama. « Quelqu’un a dit à propos de Dark : c’est Stranger Things, mais réalisé par David Fincher. C’est un compliment énorme ! » Et cela ne fait qu’attiser notre envie de dévorer la série.

Lisez aussi cet article  Quels sont les 3 signes astrologiques les plus manipulateurs ?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *