Maison

Comment reconnaît-on un mur de refend ?

Vous êtes en train de discuter avec votre gestionnaire de chantier et ils mentionnent les murs de refend ? Que ce soit pour une nouvelle construction ou une rénovation, il est crucial de comprendre le jargon utilisé par les experts pour communiquer. Sur cette page, nous allons expliquer le rôle du mur de refend, comment on peut le reconnaître, s’il est obligatoire, comment le modifier et ce qu’il en est dans une copropriété. Nous allons passer en revue toutes les particularités du mur de refend afin de vous aider dans votre projet de construction.

Un mur de refend : qu’est-ce que c’est ?

Un mur de refend est un élément structurant qui se trouve à l’intérieur d’une habitation.

On peut distinguer deux types de murs structuraux : le mur de façade, qui possède une face extérieure et une face intérieure mur de refend, qui sépare l’espace à l’intérieur d’une maison et suit l’orientation du toit. Il est primordial de ne pas confondre un mur de refend avec une simple cloison intérieure.

En effet, une cloison peut être retirée sans difficulté, tandis qu’un mur de refend, bâti en utilisant des matériaux durables tels que le parpaing, le béton ou la brique, ne peut être modifié sans précautions particulières. Cette interrogation sera abordée plus en détail ultérieurement.

À quoi sert ce type de mur ?

Ce mur structurel a pour utilité de répartir de manière optimale les charges dans la maison. En effet, les murs extérieurs peuvent parfois être insuffisants pour soutenir l’ensemble de la structure.

Lisez aussi cet article  Comment s’y prendre pour construire une maison pour tortue de terre ?

Il existe deux orientations possibles des murs de refend, chacune ayant un rôle spécifique en fonction de sa position :

  • Transversal : il assure la stabilité de l’édifice en soutenant les murs extérieurs et en supportant le poids des étages supérieurs ;
  • Longitudinal : il contribue à la création d’un renforcement de la structure. Il assure ainsi la stabilité du bâtiment, notamment des planchers. Il limite également les défaillances structurales des poutres de plancher.

Comment peut-on reconnaitre un mur de refend ?

Si vous envisagez d’acheter une maison à rénover et que vous voulez identifier les murs de refend durant votre visite, voici quelques techniques à connaître :

  • Obtenez les maquettes de construction pour connaître l’emplacement des murs de refend ;
  • Mesurez l’épaisseur du mur : lorsque’elle dépasse 15 cm, il s’agit à coup sûr d’un mur porteur ;
  • Frappez doucement le mur : si vous entendez un son sourd, il s’agit à coup sûr d’un mur de refend. Si, en revanche, le son est creux, il s’agit simplement d’une cloison de séparation ;
  • Recherchez la présence de poutres, de solives ou de colonnes au sol ;
  • Vérifiez si le mur se prolonge à l’étage : un mur de refend traverse généralement tous les étages pour renforcer la structure globale de la construction.

En somme, le mur de refend est un pilier porteur d’intérieur sur lequel repose l’intégralité de votre structure et qui joue donc un rôle crucial. Il ne faut jamais sous-estimer son importance au risque de fragiliser, voire de détruire votre habitation.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *